L’esprit de la maison Cazals 

Le Champagne Claude Cazals est une histoire familiale depuis quatre générations. Depuis presque 120 ans, ils mettent tout en œuvre avec amour et passion pour révéler le terroir exceptionnel de la Côte des Blancs.

Aujourd’hui, Delphine Cazals et son équipe, vous y accueille avec convivialité et sympathie.

ESPRIT D’EQUIPE ET CONVIVIALITE depuis 120 ans

La maison Cazals fut fondée en 1897 par Ernest Cazals, alors tonnelier dans l’Hérault. Selon la tradition dans notre région, la gestion de l’exploitation familiale sera reprise tour à tour par Olivier, Claude, Michèle et Delphine, avec amour et détermination.

Aujourd’hui une équipe de 10 personnes veille sur la qualité de nos champagnes pour toujours au mieux vous satisfaire.

Notre souhait étant de vous transmettre notre passion commune au travers de nos champagnes d’exception.

"Je le sais, c'est un nom du sud, mais, mon grand-père tonnelier est venu s'installer en Champagne et a épousé une Champenoise. C'est ainsi qu'est née en 1897, au Mesnil-sur-Oger, la maison Cazals."

« En 1897, Ernest CAZALS, tonnelier originaire de l'Hérault décide de s'installer au Mesnil-sur-Oger. Trois générations de vignerons et aujourd'hui de vigneronnes se sont succédées à la tête de l’exploitation. 

Depuis le décès de Claude Cazals, mon père, en 1996, je dirige l'entreprise. »

Delphine Cazals

Le portrait de Delphine Cazals

Claude Cazals, doté d’une imagination débordante a joué un rôle essentiel dans le développement de la mécanisation des processus de production du domaine viticole champenois.

Avec l’aide de Jacques Ducoin, il dépose un brevet de son invention en 1968 : « La caisse à remuage », pouvant contenir 504 bouteilles et permettant de remuer en même temps 500 bouteilles par chariot élévateur. Il révolutionne le processus du remuage se faisant jusqu'alors à la main sur les pupitres : cette invention a permis un gain de temps et de place à de nombreux domaines viticoles.

A cette époque, il l’appelle « la 504 » mais celle-ci faisant référence à la Peugeot 504, elle s’appellera alors « la caisse de remuage ». En 1972 le Gyropalette est créé et marque l’histoire de la Champagne.

En 1996, Claude s’éteint en laissant à sa fille et sa femme, une magnifique exploitation reflétant son travail de toute une vie.